Rechercher
  • au fil des mots

Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot Mika Biermann



L'Auteur


Après des études à l’université des beaux arts de Berlin, Mika Biermann s’installe à Marseille où il apprend le français.

Il est lauréat lauréat de nombreuses résidences d’artiste, devient responsable d’une galerie d’arts.


Aujourd’hui, il est conférencier aux musées de la ville de Marseille dans des domaines aussi variés que la mythologie de l’ouest dans l’art américain, Van Gogh-Monticelli, Bernard Buffet…


Le Livre


Je n’ai pas encore compris l’intérêt de ce livre.

Je vais me montrer sévère ici, mais on a la sensation que l’auteur utilise Berthe Morisot pour vendre son roman.

Il se sert d'elle comme personnage d’une histoire qui n’est pas la sienne. Il n’est pas question d'art, d’évolution, mais d’un plan à trois !

Cela aurait pu être pertinent pour d’autres artistes, mais Berthe Morisot ?! Et non le 3e n’est pas Manet, mais une jeune fille travaillant dans un village où elle et Eugène vont prendre des vacances.

Il n’y a pas de tableau perdu, de modification de sa peinture. Juste une aventure sexuelle. Berthe Morisot n’est même pas un prétexte, mais un argument de vente. Le livre n'aurait certainement pas eu un succès identique sans le nom de sa protagoniste principale!

En outre, je trouve cela tout à fait regrettable, car l’auteur a une très belle plume. Elle est vive et élégante ! tant de talents qui pourraient se suffire à elle-même ! Pourquoi aller chercher la renommée d’autres et leur inventer une vie qui n’est pas la leur.

Il y a quelques très belles phrases et c’est sur cela que je souhaiterais me concentrer.

Inutile de dire que je n’achèterais pas le pendant sur Matisse.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout