Rechercher
  • au fil des mots

Nora Jacobs - Jackie May


Jackie May est le pseudonyme d’un duo d’écrivains marié. Josh et Kelly vivent près de Phoenix, en Arizona, avec leurs quatre enfants et leur chat, Mr. Darcy. Jackie May est leur seule fille (et ne cesse de réclamer sa part des droits d’auteurs, puisqu'ils utilisent son nom).

Voici le tout dernier tome de la série Nora Jacobs.

Ce livre est aussi plaisant que les précédents.

Dans ce dernier tome, Nora doit se mesurer à une nouvelle menace. La tête de ses hommes est mise à prix tandis qu'elle doit être kidnappée. Qui est derrière cette nouvelle menace alors qu'elle vient de se révéler en tant que Néréide quelques semaines auparavant. Mais, malheureusement, ces dangers ne sont pas ses seuls soucis alors qu'elle apprend que sa magie et de la magie noire et qu'inéluctablement elle sombrera dans la folie et devra être tuée ou enfermée, car elle sera un danger pour les siens.

Comme si ce n'était pas assez elle doit aussi aider Nick sublime à résoudre une enquête...;

Décidément, sa semaine va être bien occupée.

Ce tome est le dernier des aventures de Nora Jacobs et je pense qu'il était temps. Le personnage qui est d'ordinaire rafraichissant m'a ici un peu agacé. Elle se laisse tellement convaincre qu'elle fait tout bien, qu'elle n'a jamais rien à se reprocher que c'est agaçant... Plus que dans les tomes précédents, elle donne la sensation d'une fausse ingénue.

Il n'est pas question de nier ses traumatismes passés. Absolument pas. Ce qu'elle a subi est suffisamment terrible pour une vie entière et on comprend ses difficultés des rapports intimes, mais alors pourquoi lui en offrir trois successifs? Rien ne semblait démontrer qu'elle était prête. Je n'ai pas vu la progression mis à part une phrase où elle disait, mais si c'était plutôt la crainte que le traumatisme. Ce n'est pas suffisant pour moi.

De plus si l'on veut parler de ces rapports, j'ai trouvé qu'ils n'étaient pas traités avec l'importance qu'il leur était dû. C'est très elliptique. Je pense que les auteurs sont talentueux et auraient pu faire mieux dans leur description. Je me suis d'ailleurs demandé à plusieurs reprises "mais l'ont-ils fait". La phrase n'est pas élégante, mais c'était bien la question.

Par contre je dois tirer mon chapeau aux auteurs en ce qui concerne l'intrigue. De la même manière que Nora, je m'étais fait rouler dans la farine! Je n'ai pu que me répéter, mais quelle idiote j'ai faite!!!!  Et dire que j'y avais cru! comme quoi il faut toujours se fier à ses assassins ils ont beaucoup plus de bon sens que le commun des mortels.


Juste un dernier regret: je 'ai pas eu assez du beau vampire de Nora. Plus présent dans les premiers tome, j'ai regretté qu'il soit mis en retrait ici. mais aussi pourquoi est ce toujours Oliver qui se fait blesser.

J'ai été heureuse de faire la rencontre de Nora et ses hommes. Mais ce dont il est question dans ce livre est bien plus large que l'amour à plusieurs. Il est question d'acceptation d'autrui, de guérison des traumatismes et de famille. La famille n'est pas définie par les liens du sang, c'est aussi  et même surtout les êtres que l'on choisit pour s'entourer. Le sang est souvent décevant. Une leçon de vie à méditer et tellement vraie.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout