Rechercher
  • au fil des mots

Le Septième Templier


Le septième templier est un livre de la série écrite à quatre mains par Giacometti et Raven sur l’inspecteur Marcas.

Il est question de religion, de franc-maçonnerie, de finances et de Trésor !

Quel trésor pourrait ainsi être connu et convoité par de nombreuses parties intéressées ? Celui des templiers évidemment !

Les deux auteurs nous font revivre la chute des chevaliers des templiers, la protection de leur trésor.

Plus de 700 ans plus tard, le secret de cette fortune et son histoire n’est toujours pas établi. Moult sont ceux qui le cherchent encore. Parmi eux, un trio infernal composé de La Louve et de deux tueurs à gages, face à eux l" Église » victime de Maddoff qui doit remboursé ses prêts.

L’inspecteur Marcas est entrainé dans cette aventure sans l’avoir voulu, ayant reçu l’appel d’un inconnu quelques minutes avant son assassinat, et se retrouve ainsi au cœur d’une intrigue d’état et d’une course poursuite où toutes les règles peuvent être brisées ;


Ce livre est le premier de cette série que je lie.

Il est étonnant que je n’aie pas eu connaissance plus tôt des livres de ces deux auteurs talentueux étant une grande amatrice de ce type de roman à la Steve Berry

Il met en place un savant mélange de religion, histoire et mystère. L’équilibre est toujours difficile à trouver, mais Giacometti semblent le conserver facilement même je me suis surprise à être plus passionnée par l’histoire passée que par la course poursuite de notre époque.

C’est d’ailleurs un des talents des auteurs, pouvoir nous intéresser pour deux histoires qui évoluent en parallèle. Voilà un roman historique efficace.

J’ai moins gouté toutes les descriptions maçonniques, mais j’ai admiré la manière dont les auteurs sont parvenus à tout relier. Il ne reste aucun point d’ombre.

Mon seul regret, avoir un peu trop tôt soupçonné le donneur d’ordre maléfique. La révélation de la fin n’en était donc pas tout à fait une bien qu’elle se soit avérée savoureuse.


J’ai admiré la capacité des auteurs à se servir du contexte contemporain pour créer leur histoire. J’ai adoré l’idée : et si l’Église avait été ruinée par Madoff ! Fantastique et assez jouissif. Cela ferait le bonheur de tous les complotistes. En outre, les auteurs s’appuient sur l’opacité des comptes du Vatican.


Un petit mot sur l’inspecteur Marcas, que je découvre à l’occasion de ce livre. Il me fait une bonne impression et m’a donné envie d’en apprendre plus sur lui. Je ne peux pas résister à un homme qui nomme sa bibliothèque et à la manière dont il l’a décrit !

Il me faudra donc reprendre la série par son début et me laisse porter par les aventures maçonniques de ce personnage.


Ce que j'ai appris: les auteurs ont magistralement mené les intrigues passée et présente en parallèle alors que leur seul point commun était l'objet de la quête.


Ce que j'ai aimé qu'on me rappelle: l'histoire de la chute des templiers. J'ai notamment aimé les explications historiques que les auteurs ont placées à la fin du livre.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout