Rechercher
  • au fil des mots

Les vampires de Chicago 13 Chloé Neill





Résumé

Depuis la nuit où elle a été transformée en vampire, Merit est la Sentinelle et la protectrice de la maison Cadogan. Avec l’aide de son maître et amant Ethan Sullivan, elle a repoussé les forces des ténèbres à de nombreuses reprises. Mais une nouvelle menace surgit lorsqu’un vampire s’introduit dans la maison et l’agresse à l’aide de magie noire, Tandis que la sorcellerie menace la ville, Merit devra déclarer la guerre à des forces surnaturelles au-delà de sa compréhension pour sauver ceux qu’elle aime.

Ce que j'en pense

J'ai beaucoup aimé cette série mais j'avoue qu'à la fin je me demandais si je parviendrais au bout. 13 tomes! C'est énorme. Cela permet aux personnages d'évoluer. et des changements il y en a eu!

Ce treizième et dernier opus commence par le mariage attendu de tous. Ethan et Merit vont s'unir. J'ai tourné les pages très rapidement me demandant sans cesse si une catastrophe allait arriver et empêcher l'évènement de se produire. Je ne vous donnerais pas la réponse que cela vous ferait perdre de l'intérêt pour les cent premières pages. Cela serait dommage tout de même.... :)

Que le mariage se déroule ou non, une menace pèse toujours sur le couple et ses amis: Sorcha, la sorcière, la femme d'Adrien Reed est en fuite et voudra se venger d'avoir tout perdu. Elle ne tarde pas à revenir et à menacer la ville de Chicago de destruction.

Sa chute sera brutale mais Merit et les siens devront une nouvelle fois mettre leur vie en danger pour sauver les leurs et leur foyer.


Il a été agréable dans ce dernier tome de passer un peu de temps avec chacun des protagonistes. Nous avons presque revu tous le monde. Les conclusions sont intéressantes. De nombreuses évolutions se sont produites et des intrigues ont reçues une jolie fin.

Cependant, l'une d'entre elle m'a paru pour ma part inachevée sans que cela apporte quelque chose au livre: j'aurais voulu que la relation entre merit et son père soit stabilisée. Elle n'avait pas nécessairement besoin d'une fin heureuse mais d'une fin. J'aurais aimé qu'elle lui dise ce qu'elle a sur le coeur, qu'il y ait une forme de compréhension de la position de chacun. Mais le roman fait déjà 473 pages et peut être est ce assez. je ne sais pas.

En tout cas un grand bravo à l'auteure qui a réussi à me faire lire 13 tomes de 500 pages en à peine un mois. Ces personnages ont vécu avec moi pendant toute cette période. j'ai rêvé de leurs aventures, leur en ai inventé d'autres, pleuré avec eux, sourit et bien sur versé quelques larmes.

Une belle série qui fait plus que raconter une histoire de vampire mais évoque les questions de discrimination et d'acceptation de ceux qui sont différents de soit.

Une petite dédicace à la connaissance de Merit de la nourriture de Chicago. Elle a réussi à m'intriguer et à me donner systématiquement faim.

Un dernier point pour la maison d'édition Milady: s'il vous plait, choisissez une meilleure couverture. ces images de jeune lycéenne à l'épée ne rendent pas du tout justice au livre!

ce que j'ai appris: prévoir l'évolution de ses personnages que cela soit en un tome au plusieurs. Tout au long de la série j'ai admiré la manière dont l'auteur introduisait dans le tome précédent les prémices du suivant. Elle a construit soigneusement son intrigue sur de nombreux tomes.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout