Rechercher
  • au fil des mots

Le Proscrit de Normandie - Natacha J. Collins




Natacha J. Collins est un auteur français. Toujours fascinée par les histoires elle a décidé d'en raconter. Aujourd'hui une dizaine de romans historiques et contemporains sont nés de sa plume.Il s'agit de son premier roman dans cette collection.

Merci à Netgalley et aux Editions Harlequin de m'avoir donné l'occasion de lire ce roman

Il s'agit d'un roman historique agréable se déroulant au Moyen Age au 14ème siècle.

Il met en scène une jeune noble du nom de Melisandre qui ne souhaite pas épouser l'homme choisi pour elle par son frère. Mais alors qu'un convoi la ramène vers ce dernier pour qu'elle soit mariée, elle se fait kidnappée par "le borgne" un criminel notoire qui ne la rendra que contre rançon.

Le séjour en captivité de cette dernière se révèle cependant surprenant. Elle apprend de nombreuses choses sur son père, son frère, mais aussi sur le "bandit" que la retient.

Ce roman se lit agréablement malgré l'utilisation parfois de termes anciens, à mon avis inutile et gênante,  mais qui se comprend parfaitement dans un souci de véracité historique.

L'intrigue est sympathique mais entièrement prévisible. Même la "surprise" de la fin n'en est pas vraiment une. Il y a peu de suspense sur l'issue du roman. Cependant, ce dernier n'en nécessite pas plus. En effet, ce qui fait son attrait se révèle être les personnages qui se révèlent au fur à mesure un peu plus complexe qu'il nous semblait. la jeune noble est gentille généreuse mais se révèle aussi débrouillarde. le bandit au grand cœur n'est pas qu'un robin des bois mais peut comme se dernier vouloir être violent. les personnages sont manichéens mais parfois s'échappent de leur clichés pour notre plus grand plaisir.

L'écriture de Natacha J. Collins est agréable. Ses descriptions sont intéressantes et ancrées dans le territoire français. Ainsi, dans ce roman on retrouve avec plaisir la Normandie, un superbe territoire élégamment décrit. De plus, j'ai apprécié la période choisie, le Moyen âge français est rarement exploité dans les romans historiques. Choisir le règne de Philippe VI était intéressant et m'a permis de me pencher à cette période historique

Ce que j'ai appris


- il est toujours intéressant de donner une certaine complexité aux personnages. Des caractères dont il est possible de  prévoir tous les comportements et sont trop parfaits sont lassants.

- un petit point d'histoire: en 1341 le roi de France était Philippe VI. il avait hérité du trône par défaut le précédent souverain n'ayant pas eu d'enfant pouvant lui succéder. il souffrait d'un déficit de légitimité tandis que les finances de la France étaient exsangues. Face à ces difficultés il manipulera la monnaie,  augmentera de manière significative les impôts sans avoir la justification de la guerre et en écrasa les rébellions. Cependant, en conflit avec Édouard III et devant expliquer l'augmentation des prélèvement, il sera à l'origine de la guerre de cent ans contre l'Angleterre.

Deux petites citations:

"une bouche à nourrir, un fardeau, voilà tout ce qu'elle semblait représenter pour lui. Comme il avait hâte de s'en débarrasser."

'le rugissement de sa voix grave et cinglante lui fit l'effet d'être assaillie de piques de givre."

cliquez ici pour acquérir ce roman:




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout