Rechercher
  • au fil des mots

Le Cinquième Coeur Dan Simmons


L'auteur


Dan Simmons est un écrivain américain connu principalement pour ses romans de science-fiction, d'horreur et policiers.

Il fait des débuts très remarqués sur la scène littéraire en 1982. Depuis il publie de nombreux romans et collectionne les prix.



Mon Opinion


Merci à Netgalley et aux Editions Robert Laffont de m'avoir permis de découvrir ce roman. Il m'a offert un agréable moment de lecture.

Dan Simmons dans cet opus ne s'attaque à rien de moins qu'à des légendes. Ses personnages principaux sont Henry James et Sherlock Holmes. Il n'a pas choisi la facilité. Au contact de ces deux géants, il battit un très bon roman.

Holmes et James se rencontrent dans des circonstances étranges et assez dramatiques. James est à Paris, sur le point de se suicider quand il reconnait Holmes qui censé être décédé depuis deux ans. Ce moment est le début de nouvelles aventures où Henri James joue en quelque sorte le rôle de Watson.

Ce livre mêle enquêtes, personnages historiques, la petite et la grande histoire avec un H. Il y a plusieurs niveaux de lecture et plusieurs mystères à résoudre qui liés les uns aux autres. On retrouve avec plaisir des personnes ayant existées et d'autres créées de toutes pièces, célèbres ou qui le deviendront: Kipling, Roosevelt, Irène Adler.... les aventures individuelles se mélangent avec une intrigue plus vaste. L'imaginaire et le réel se côtoient et s'apprivoisent parfaitement. L'auteur retranscrit avec talent cette époque pleine d'innovation, de panache et de changements.

Ce livre est conséquent. C'est même ce que l'on appelle un pavé, mais la lecture en est aisée malgré quelques maladresses de traduction. Mais il est vrai que je ne suis pas certaine que tous les chapitres soient absolument nécessaires bien que je sois incapable de dire lesquels je supprimerais. Il y a donc quelques longueurs, mais rien qui ne gêne ou gâche le plaisir.

La plume de l'auteur est sans conteste travaillée et agréable à lire. Les pages coulent avec aisance.

Mon seul regret est peut-être que si l'on est témoin de la vie de l'époque et l'intrigue se dérouler, on voit beaucoup moins les personnages enquêter. Ainsi nous n'avons pas accès aux pensées de Holmes, à ses déductions. La plupart du temps Il nous présente les conclusions tirées et non pas la manière d'y parvenir.

Cependant, on se prend au jeu et se surprend à espérer une suite.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout