Rechercher
  • au fil des mots

La vie secrète de Violet Grant


Beatriz Williams ne se destinait pas à devenir une écrivaine. Après des études à Stanford et un MBA en finance de l’Université Columbia, elle a vécu plusieurs années à New York et à Londres où elle a travaillé comme consultante en stratégie et en communication d’entreprise. Cependant aux États-Unis les opportunités de changer de voie sont bien plus importantes qu’en France où on vous range dans une case dont vous aurez énormément de difficultés à sortir.

Elle écrit plusieurs romans qui ont connu beaucoup de succès tel celui ci dessous la vie secrète de Violet Grant, mais aussi l’été du cyclone.

La vie secrète de Violet Grant est un roman historique comme on aimerait en lire plus souvent. J’ai dévoré ce livre pour mon plus grand plaisir. Les presque six cents pages ne m’ont pas résistées bien longtemps.

La vie de Vivian Schuyler va être bouleversée du jour au lendemain : la cause une valise que la poste lui a fait suivre qui n’est pas à elle, mais à une grande tante dont elle ne connaissait pas l’existence. Cette jeune fille qui voudrait se faire une place de journaliste à une époque et dans un milieu où les femmes ne sont pas censées travaillées va tout faire pour comprendre la vie de cette femme qui a été accusée d’avoir tué son époux un scientifique éminent pour fuir avec son amant, mais les apparences ne sont pas toujours celles que l’ont crois surtout à un moment où la Première Guerre mondiale menace d’éclater.

Peu de temps auparavant, je faisais la critique d’un autre excellent roman : les sept maris d’Evelyn Hugo. J’expliquais que pour loi l’unique défaut du roman était la faiblesse de l’histoire dans le temps présent. Dans ce roman-ci, cette critique n’a pas lieu d’exister. On est attiré autant par ce qui se déroule dans les années 60s que l’histoire de passé qui s’écoule à l’aurée de la Première Guerre mondiale.

De fait le Vivan nous séduit immédiatement. Elle a un fort caractère, maline et plein d’humour. On ne peut lui résister et nous ne sommes pas les seuls, n’est-ce pas docteur Paul?! On la suit tentant de se faire une place dans un monde qui ne veut pas d’elle, mais nous n’avons aucun doute que sa détermination et son opiniâtreté viendront à bout de tous les obstacles y compris de ses problèmes sentimentaux.

Violet Grant devait aussi avoir un fort caractère pour parvenir tout d’abord à faire des études scientifiques à une époque où les collèges pour femmes enseignaient la couture et l’art de tenir une maison, puis pour ensuite pour devenir une chercheuse réputée et accomplie. De fait c’est ce que je n’ai pas compris dans le livre. Comment une femme de cette trempe qui a dû affronter le regard discriminatoire des hommes durant toutes ses études et sa carrière pouvait se faire marcher sur les pieds par un mari tel le professeur Grant ? Cette incohérence est pour moi le seul défaut du livre, mais il est vrai que le cœur a sa raison que l’esprit ignore, cependant il ne devrait pas la faire perdre, la raison justement.

En effet violet se fait manipuler par un professeur plus vieux qu’elle. Elle passe de l’adoration de l’étudiante à l’emprise de l’homme qui devient son époux. De fait elle ne connait pas réellement l’amour avant de rencontrer un certain Lionel Richardson. Mais les choses une nouvelle fois sont bien plus complexes qu’elle ne le semble.

Vivian va se retrouver à assembler une histoire des plus étonnante ou la science, le scandale et l’espionnage vont se mêler pour notre plus grand plaisir. Cependant, si ces thèmes sont palpitants, le livre aborde des questions plus difficiles, qui ne sont pas forcément des sujets qui font tourner les pages plus rapidement, mais qu’il est important de traiter. Parmi ceux-ci : un classique : la place de la femme dans la société que ce soit dans les années 1910 ou dans les années 1960s. De fait l’on oublie tellement facilement les progrès accomplis et les victoires encore à remporter. Ainsi j’ai été surprise lorsque le père d’un personnage exprime en 1960 « il n’y a que les putes qui travaillent ». Cette opinion est tellement révélatrice.... Le livre aborde aussi ma question de la position du professeur face à la jeune fille étudiante. L’influence qu’il exerce sur elle et dont certains profitent. En cela l’expérience de Vivain et Violet est malheureusement identique à 50 ans d’intervalle. Le livre se penche aussi les privilèges de la richesse dans une société divisée.

Les personnages sont tous parfaitement brossés. Si j’ai déjà évoqué Vivian et violet les deux protagonistes principales, il y a aussi toute une galaxie très intéressante de personnages secondaires : gogo, lionet Richardson, la comtesse et ma favorite « mamounette » (la mère de Vivian) qui est un personnage haut en couleur et qui va lui offrir le bonheur en vendant quelques bijoux, mais cela je vous laisse le découvrir.

Mon seul regret est peut-être le docteur Paul qui au départ avait tout pour plaire, mais se révèle finalement décevant et certainement humain, mais avec bien trop de défauts.

L’écriture est belle et très agréable à lire. Elle est énergique et s’adapte au rythme des évènements. Elle peut être saccadée ou romantique, douce ou énergique. Elle ne lasse pas et les pages défilent sans que l’on en ait conscience.

Ce que j’ai appris :

un fait historique que j’ignorais complètement. Il existait un plan pour éviter la guerre ou du moins la retarder : la solution alsacienne. Cette appellation est bien énigmatique. Il s’agissait de proposer un scénario différent à l’Allemagne dans lequel il était envisagé une garantie d’autonomie pour l’Alsace soutenue par l’Angleterre. La perspective de l’arracher à l’Allemagne aurait obligé la France à rester neutre au moins pendant la période la plus critique. Pendant ce temps un dignitaire allemand aurait trouvé un déploiement alternatif pour les troupes de son pays vers l’est. L’idée était que la Russie ne se mobiliserait pas si elle ne pouvait compter sur le soutien de la France et ce faisant l’Allemagne n’aurait pas de menace imminente contre laquelle s'opposer.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout