Rechercher
  • au fil des mots

L'inconnu de la Forêt Harlan Coben



Un grand merci à Netgalley et aux éditions Belfond de m'avoir permit de découvrir ce roman! Ces un coup de coeur!


Décidément, je me répète, mais Harlan Coben est un maître du policier.

Ce nouveau livre ne déroge pas à cette règle !

Je me suis régalée d’un bout à l’autre du roman.


Une adolescente victime de harcèlement scolaire, un politicien craint et diabolique, un enlèvement, un enfant découvert dans la forêt et une avocate médiatique. L’auteur construit une histoire passionnante autour de ces personnages.


Qu’est-il arrivé à Naomie ? Pourquoi Cash a-t-il disparu. Quels sont les secrets enfuis qui ne demandent qu’à remonter à la surface.


Harlan Coben nous a concocté un policier sans véritable meurtre. L’intrigue est savoureuse, mais ce qui m’a le plus séduit ce sont les personnages. Il sait brosser un caractère en quelques mots !


Au début, les questions politiques apparaissent comme un bruit de fond, elles interviennent par-ci par-là, mais, petit à petit, elles prennent une place centrale au coeur du roman.

Celui-ci se révèle d’actualité. Il est montré combien il est aisé de discréditer des accusations de harcèlements ou d’agressions sexuelles. Même un aveu de meurtre sur une vidéo avec un corps devient une « fake news »... Il est tellement facile de manipuler l’opinion publique.

La politique est devenue la fabrique de la vérité : sa vérité. Cela ne vous dit rien ?


Mais la qualité du livre tient aussi à celle de ses personnages. Je suis une inconditionnelle d’Hester, j’espère que nous la retrouverons dans d’autres romans.

Wilde n’était pas en reste. Ce garçon, dont les origines sont inconnues, fascine par son intelligence, ses idées et ses principes. C’est un être à part. Il fait partie d’une problématique distincte mais toute aussi importante dans le livre : celle de la famille. Elle est abordée par plusieurs biais : la biologie, le choix et les deux trouvent leur place dans ce roman. Il ne s'agit pas d’être manichéen ici quand il est question d’abandon. Il faut juste savoir poser les bonnes questions et assurément c’est un des talents de l’auteur.

Bref : un vrai régal !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout